Disparitions
Cyril Burget / Martine Déotte
 Disponible en pré-vente à partir du 27 février !

 

Alors que plus de cent dix mille personnes  sont déclarées « disparues » en Syrie, que des civils ukrainiens sont victimes de disparitions forcées, à l’approche de la commémoration des 50 ans – 11 septembre 1973 – du coup d’état du général Pinochet, les Éditions d’une rive à l’autre ont réuni les voix de Cyril Burget – artiste plasticien – et de Martine Déotte – sociologue – dans un travail de mémoire, de témoignage et d’hommage à toutes les victimes de disparitions forcées mais aussi pour rappeler que la disparition forcée est un crime contre l’humanité.

 

Cyril Burget, artiste plasticien, tente de redonner corps aux disparus chiliens jetés dans l’océan afin d’effacer toute trace de leur existence durant la dictature. Leurs portraits, confiés par les familles, sont imprimés par un procédé sans chimie, qu’il appelle «  phytocopie », sur de grandes algues recueillies au Chili. Leurs visages apparaissent et disparaissent. Ni morts, ni vivants.

 

Martine Déotte, sociologue, met en évidence la spécificité de la disparition politique et ce qui en fait un crime contre l’humanité. Elle prend pour point de départ le contexte des dictatures sud-américaines et élargit son analyse à l’échelle internationale.

 

Photo miniature du livre
  • Format 24×31,5 cm
  • 64 pages
  • 15 photographies
  • Mars 2023
  • ISBN 9782956940944

    Disponibilité : Fin mars 2023

45,00